Search for:

Instagram songe actuellement à supprimer le nombre de likes affichés sous chaque post. Une réflexion qui fait débat autant chez les influenceurs que chez les marques qui oscillent entre inquiétude et soulagement quant à leur visibilité sur le réseau social. Pour nous c’est une bonne chose et on vous explique pourquoi.

Revenir aux bases du réseau social

Si l’on revient sur le jeune historique des réseaux sociaux, aucun d’entre eux n’a été créé et pensé pour un jour devenir des plateformes de travail, ou pour susciter de l’inquiétude sur sa visibilité. Ils sont devenus comme ça malgré eux (enfin pas totalement), créant sur leur passage de nouveaux métiers : community manager, directeur artistique social media, influenceurs et d’autres… Ces métiers dont la pérennité repose sur la visibilité de leur marque et/ou de celle qui les embauchent voient la proposition de supprimer les likes sur Instagram de deux façons.

La première, comme un soulagement avec en ligne de mire la fin de la course aux likes qui perd chaque jour un peu plus de sens. Parce que si l’engagement est important, il ne doit pas devenir une source d’inquiétude quotidienne. Produire des contenus pour produire des contenus n’est pas une bonne solution, il faut le temps de la réflexion, de la production et de la publication. Ces étapes même si elles peuvent paraître banales sont essentielles à la qualité. Les marques et les influenceurs pourront donc souffler un peu et se concentrer sur le travail de création. Un porte-parole d’Instagram confie même au site The Verge : «  Nous cherchons des moyens de réduire la pression sur Instagram ».

La deuxième façon d’appréhender ce changement radical se veut un peu moins naïve amenant sur la table un problème économique lié aux relations commerciales entre influenceurs et marques. En effet, les entreprises qui sont à la recherche de chiffres devront certainement revoir leurs critères de sélection, et devront opter pour une vision plus créative du marché de l’influence et moins marketing. Un deuxième problème se posera aussi sur le manque de transparence reproché à certains influenceurs, puisque c’est une fois de plus un élément qui pourra rester inconnu s’ils décident de ne pas communiquer dessus lors d’une campagne.

Une nouvelle façon de travailler pour les agences

Avec l’avènement de l’influence marketing, ont poussés comme des champignons un nombre incalculable d’agences spécialisées ne connaissant malheureusement pas grand-chose aux influenceurs et créant elles-mêmes des méthodes de travail basées sur les chiffres basics : nombre d’abonnés, nombre de likes par photo sans pour autant s’intéresser à qui seront les personnes qui porteront haut et fort les valeurs de leurs clients.

Les professionnels de l’influence devront donc s’adapter, revoyant ainsi leur démarche actuelle, pour se concentrer sur la création de relations plus longues et ainsi minimiser les opérations d’influence massive dans lesquelles seuls les chiffres et le volume comptent.

Source

Top 50 des Hashtags les plus utilisés sur Instagram en 2019

Author

Write A Comment