Search for:

Quintly, entreprise allemande spécialisée dans l’analytics social media s’est penchée sur 9 millions de posts Instagram pour une étude détaillée des comportements et utilisations du réseau social. En voici les résultats.

Aujourd’hui, Instagram, compte plus d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde, avec autant d’utilisations différentes de la plateforme. Le réseau social compte aussi bien des personnes qui partagent leur quotidien avec leurs familles et amis, que des influenceurs qui monétisent leurs contenus et des marques qui l’utilisent pour se rapprocher de leur public et qui cherchent à générer de nouveaux clients.

En partant de cette analyse large, l’entreprise Quintly a voulu approfondir l’étude en se penchant sur 44 432 profils Instagram Business et ces quelque 8,9 millions de posts entre le 1er janvier et le 30 septembre 2018.

Pour bien comprendre cette démarche, l’étude a été segmentée en six catégories distinctes

  • Croissance des abonnés
  • Performances des posts types
  • La longueur des posts
  • Utilisation des hashtags
  • Emojis sur Instagram
  • Le moment idéal pour poster

01 – La croissance des abonnés

On se frotte les mains du côté de San Francisco puisque Instagram enregistre encore une fois de très bons résultats avec 33% de profils en plus enregistrés cette année. Une bonne nouvelle donc pour le réseau social, mais aussi pour les influenceurs et pour les marques, qui, de fait, élargissent leurs champs des possibles.

02 – Performance des posts types

Sans surprise, le format vidéo est et reste le format le plus engageant comptabilisant jusqu’à 21% d’interactions en plus.

Les posts avec photos sont les posts les plus répandus sur le réseau social, mais comment comparer leurs interactions (ndlr: les interactions sont définies comme la somme des likes + commentaires) avec celles des vidéos ou des carrousels ?

D’après Quintly, les posts avec photo sont donc en moyenne moins engageants que les deux autres formats.

03 – Longueur des posts

31% des posts ont une description longue

Réseau social créatif et éphémère par excellence, Instagram a vu naître le snack content comme contre-exemple à ce chiffre. Il est donc surprenant de voir que 31% des posts comptent plus de 300 caractères dans leur description.
Ce chiffre est d’autant plus révélateur que seulement 1% des messages postés sur Instagram ne contiennent pas de texte. L’importance de contextualiser son message est donc une tendance avérée chez les utilisateurs.

04 – Utilisation des hashtags

Les hashtags sont un excellent moyen de rendre vos posts plus visibles, ils permettent de contextualiser vos messages et de les ranger dans des « cases ». Utiliser les bons hashtags c’est s’assurer d’être vu ! Une question demeure toujours sans réelle réponse : combien de hashtags faut-il utiliser ? En voici un élément de réponse.

05 – Emojis sur Instagram

55% des profils analysés par Quintly n’utilisent pas d’emojis dans leurs posts.
Il est pourtant commun d’avoir l’œil attirer par un 😀ou un ❤️ou encore un 😍en scrollant dans votre timeline. Seulement voilà, à quoi servent vraiment les emojis ? Sont-ils un moyen agréable de rendre vos posts plus attirants ou alors sont-ils un réel levier d’interaction ?

06 – Le moment idéal pour poster

Est-ce mieux de poster tous les jours ? La semaine ? Le week-end ? À quel moment les posts ont-ils tendance à recevoir plus d’interactions ?

Cela semble plutôt logique, les messages postés le week-end sont plus performant de 22,3% que les messages postés en semaine.

Source : www.quintly.com/blog/instagram-study

Author

Write A Comment